Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

Tony Chu tome 6 : Space Cakes, la review

Scénario : John Layman

Dessins : Rob Guillory

Collection : Contrebande

Série : Tony Chu, détective cannibale

Format : 173 x 164 mm

Pagination : 160 pages

Prix : 15,50 euros

Synopsis :

Suite à son enlèvement par l'ex-fiancé de sa petite amie, Tony Chu se retrouve entre la vie et la mort. Pour le remplacer au pied levé, sa soeur jumelle, Toni, agent de la NASA, semble toute désignée. Et comme son frère, Toni a un don : elle est cibovoyante. Autrement dit, elle voit le futur de tout ce qu'elle mange. Mais dernièrement, ce qu'elle a pu entr'apercevoir n'est vraiment pas très appétissant...

Mon avis :

Après déjà cinq tomes, on pourrait penser que la série Tony Chu commencerait à s’essouffler. Mais heureusement pour nous, ce n'est absolument pas le cas et la qualité est toujours au rendez-vous !

La qualité de l'écriture est toujours là. Avec des dialogues toujours très nombreux et bourrés d'humour. L'intrigue avance bien et le scénario est toujours aussi haletant ! Car il faut bien l'avouer, Tony Chu est LE comic qui marie à merveille l'humour et un scénario très sérieux composé de multiples rebondissements. Ce tome 6 n’échappe pas à la règle avec une fin en apothéose qui en surprendra plus d'un ! Ce volume a également une petite particularité : il fait en effet passer certains personnages au second plan alors que d'autres passent au premier. Je peux bien entendu vous citez le plus flagrant : le fait que Toni remplace ... Tony ! Qui est, je vous le rappelle, à l’hôpital. Mais ce n'est pas tout. Car "Spaces Cakes" n'a pas fini de vous surprendre. Notamment avec l'interlude d'une vingtaine de pages mettant en scène le coq Poyo. Un très bon interlude mais qui coupe trop radicalement avec l'histoire et qui tombe comme un cheveu sur le soupe, ce qui est dommage.

La partie graphique, comme d'habitude avec Guillory, n'est pas en reste. Les dessins sont toujours d'une qualité plus qu'excellente, les visages arborent des expressions très marquées et les décors sont toujours bourrés de détails et d’inscriptions rigolos.

Ce sixième tome de Tony Chu est donc une totale réussite. La série parvient toujours à se renouveler et on espère que la deuxième partie de celle-ci sera au même niveau que la première !

Si vous n'avez toujours pas lu Tony Chu, il serait grand temps de vous y mettre, sans quoi vous passerez à côté d'un des meilleurs comics actuels !

Tony Chu tome 6 : Space Cakes, la reviewTony Chu tome 6 : Space Cakes, la review
Tony Chu tome 6 : Space Cakes, la reviewTony Chu tome 6 : Space Cakes, la review
Tag(s) : #comics, #Critiques, #delcourt, #tony chu